Shalom

Amis des Pauvres : Shalom accueille les habitants des rues pendant la pandémie ante la pandemia

Le projet garantit des droits de base tels que l’alimentation, l’hygiène, le logement social, la santé et en même temps stimule la solidarité, la sensibilisation à la lutte contre la Covid-19 et la foi.

Amigos dos Pobres: Shalom acolhe moradores de rua durante pandemia

Préoccupée par la situation de vulnérabilité sociale et le risque de contagion et de propagation de la pandémie de Covid-19 parmi la population des rues de Fortaleza – CE, la Communauté Catholique Shalom a créé le projet « Shalom Ami des Pauvres« . Le mardi 28 avril, la Communauté a ouvert les portes de certains de ses centres d’évangélisation pour accueillir et servir de point d’appui à des personnes de tous âges vivant dans la rue.

Sur place, en plus de l’accueil, sont offerts des repas, un espace pour l’hygiène personnelle, le lavage des vêtements, la distribution d’équipements de protection individuelle ; est également prévu un service de sensibilisation sur le vécu de la quarantaine et l’isolement social comme des moyens de lutte contre le Coronavirus. Le but est d’atteindre au moins 500 personnes par jour, dont des travailleurs informels et des passants dans le centre de la ville de Fortaleza.

Jeovana Freitas, Conseillère de la Promotion Humaine dans la Communauté Shalom, et coordinatrice générale du projet, explique que les lieux d’accueil serviront aussi à aider spirituellement les résidents avec la prière, l’évangélisation et le conseil. En outre, diverses équipes de volontaires formées par des médecins, infirmières, travailleurs sociaux et des professionnels d’autres spécialités, offriront périodiquement le service de consultation de rue avec des soins et des conseils de redirection aux services publics de santé et aux services sociaux.

Auberge sociale, logements sociaux et plans d’urgence 

Le projet « Shalom Ami des Pauvres » aidera également les pouvoirs publics dans la promotion de l’accueil et d’un isolement social effectif aux personnes vivant dans la rue avec l’aide d’équipements mis à disposition par la municipalité comme l’auberge sociale, les logements sociaux et d’autres plans d’urgence de la municipalité qui existent déjà.

« Dès le début de la pandémie, le Pape François nous a tous invités à avoir le courage de nous engager avec ceux qui en ont le plus besoin. Il y a beaucoup de gens dans le besoin et nous devons faire notre part en tant que chrétiens. Nous voulons que l’expression « Reste à la maison » regarde aussi les plus pauvres. Nous voulons qu’en cette période de pandémie il n’y ait pas d’inégalités et que les gens puissent promouvoir la dignité pour nos frères », a déclaré Jeovana.

Jeovana explique encore que les initiatives débuteront à la Maison Jean-Paul II, dans le quartier de Fatima, et à la Maison Saint-François, dans le  Centre. « Par la suite, nous ouvrirons plus d’espaces en fonction des besoins urgents en lien avec la pandémie », a expliqué la missionnaire. Les locaux seront ouverts du dimanche au dimanche de 9h à 14h.

 

Bénévoles et Dons 

Le projet bénéficie du soutien d’environ 140 bénévoles, qui aideront à répondre aux demandes de distribution de nourriture, hygiénisation, triage, spiritualité, activités de groupe, blanchisserie et moments de convivialité. Les personnes qui veulent participer au projet en tant que bénévole peuvent se rendre sur le site amigodospobres.org et s’inscrire.

Le projet « Shalom Ami des pauvres » a également besoin de dons et de ressources financières. Les formes de dons et les points de livraison sont disponibles sur le site. Selon Jeovana Freitas, le projet nécessite au départ des aliments, des vêtements, des produits de toilette, ainsi que des couvertures, serviettes, masques et gants.

 

Population de la rue 

Dans le dernier recensement tenu à Fortaleza par le ministère du développement social et de la lutte contre la faim de 2014, la population de la rue s’élevait à 1718 personnes. En raison de la crise politique, économique et sociale que le pays a traversé jusqu’à aujourd’hui, les experts pensent que les chiffres ont triplé.

 

Traduction: Maylis Vigoureux

 


Commentaires

Attention : nous souhaitons vous rappeler qu’intellectuellement et moralement, vous êtes le seul responsable des textes que vous écrivez, et qu'ils ne représentent pas l'opinion de la Communauté Shalom. Les commentaires vulgaires, agressifs, outranciers, blasphématoires, sacrilèges ; ceux contenant des insultes, des dénigrements, des propos pornographiques, sont interdits. Les éditeurs se réservent le droit de supprimer sans préavis les commenaites qui ne respectent pas ces règles ou sont hors sujet.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *