Shalom

« Ce n’est qu’avec le feu du ciel que nous pouvons faire l’expérience de l’offrande totale », dit Moysés Azevedo.

Dieu nous a parlé du feu du ciel qui renouvelle l’offrande de chaque missionnaire.

comshalom

Lors de la retraite d’écoute du Conseil général de la Communauté Catholique Shalom, Dieu a parlé du feu du ciel qui renouvelle l’offrande de chaque missionnaire. Moysés Azevedo, fondateur de la Communauté Shalom, a parlé de cette réalité lors de la retraite de la Communauté d’Alliance et de la Communauté de vie. L’événement se déroule du 20 au 23 août en format virtuel.

>> Recevez le bulletin d’information en français de la Communauté « Shalom pour le monde ».

« C’est seulement avec le feu du ciel que nous pouvons faire l’expérience de l’offrande totale, c’est seulement avec le feu du ciel que nous pouvons reconnaître que le Seigneur est Dieu », a souligné le fondateur.

Dans son enseignement, il a raconté comment, dans la prière, le Seigneur a encouragé la Communauté à construire son œuvre non pas avec une ferveur et une ardeur qui leur sont propres, mais plutôt avec la ferveur et l’ardeur qui viennent de la grâce divine. « Ne construisez pas mon œuvre avec votre propre ferveur », a dit Moysés Azevedo à propos de ce que Dieu inspirait.

Le fondateur a également expliqué que, bien souvent, les gens veulent construire l’œuvre de Dieu sans l’offrande et le feu qui viennent de la grâce, et le résultat de cette action est « désastreux » car elle exprime quelque chose de purement humain. « Ne construisez pas mon œuvre avec votre ferveur et votre ardeur, mais avec le feu du ciel », a-t-il insisté.

Moysés Azevedo a demandé aux missionnaires de vivre le rythme de l’offrande de vie dans leur vie quotidienne et d’inclure dans ce même mouvement tous ceux que Dieu attire par l’évangélisation. C’est la dynamique de l’offrande de vie qui guérit, bien souvent, l’amour de soi et l’égocentrisme. C’est aussi cette offrande de la vie qui permet d’expérimenter la vraie joie d’une vie tournée vers le Seigneur.


Commentaires

Attention : nous souhaitons vous rappeler qu’intellectuellement et moralement, vous êtes le seul responsable des textes que vous écrivez, et qu'ils ne représentent pas l'opinion de la Communauté Shalom. Les commentaires vulgaires, agressifs, outranciers, blasphématoires, sacrilèges ; ceux contenant des insultes, des dénigrements, des propos pornographiques, sont interdits. Les éditeurs se réservent le droit de supprimer sans préavis les commenaites qui ne respectent pas ces règles ou sont hors sujet.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.