Communauté

QUE CELEBRONS-NOUS LE SOIR DE NOËL ?

natal

Nous approchons du mystère qui emoi chaque homme et femme de bonne volonté. Dieu est la. Non pas dans l’ouragan ; non pas dans le tremblement de terre ; non plus dans la brise legere ; dieu est la, dans ce bebe qui pleure. Dieu est un bebe ! Dieu est petit ! A partir de ce jour, dieu se fait petit, « dieu est si puissant qu’il peut se faire faible » (benoit xvi). Dieu embrasse la petitesse et la penetre. Dieu embrasse la faiblesse et elle devient capable de dieu. Rejouissez-vous, les faibles ! A partir de ce grand jour ou de cette douce nuit, tous les faibles, les petits, les impotents, les pecheurs sont devenus capables de dieu ! Jesus nait au cœur de la nuit, au cœur meme du monde. A partir de cette nuit, « nos miseres ne sont plus des obstacles a l’action de dieu, mais des moyens de sanctification »(pere marie eugene de l’enfant jesus).

Alors, « il n’est pas permis d’etre triste, lorsqu’on celebre sa vie ; personne n’est tenu a l’ecart de cette allegresse, car le meme motif de joie est commun a tous. Notre seigneur, charge de detruire le peche et la mort, n’ayant trouve personne qui en fut affranchi, est venu en affranchir tous les hommes. Que le saint exulte, car il approche du triomphe. Que le pecheur se rejouisse, car il est invite au pardon. Que le païen prenne courage, car il est appele a la vie » (saint leon le grand)

Oui, si le christ est ne, c’est pour nous qu’il l’a fait. C’est pour nous sauver, guerir, liberer. C’est une nuit ou de grandes graces se repandent sur l’humanite, graces de conversion, de transformation interieure. Voyons le temoignage de notre petite therese : « il fallut que le bon dieu fasse un petit miracle pour me faire grandir en un moment et ce miracle il le fit au jour inoubliable de noël ; en cette nuit lumineuse qui eclaire les delices de la trinite sainte, jesus le doux petit enfant d’une heure, changea la nuit de mon ame en torrents de lumiere…en cette nuit ou il se fit faible et souffrant pour mon amour, il me rendit forte et courageuse, il me revetit de ses armes et depuis cette nuit benie, je ne fus vaincue en aucun combat, mais au contraire je marchai de victoires en victoires et commençai pour ainsi dire une course de geant ! »

            en cette nuit tres sainte, notre seigneur veut nous faire commencer, a notre tour, cette « course de geant » qu’est la saintete. La grace est la. Que par l’intercession de la tres sainte vierge marie et de saint joseph, notre cœur soit pleinement ouvert a cette grace de vie nouvelle dans le christ. Amen.

(Daniel Ramos)