Communauté

Des jeunes de Civita Castellana se préparent pour les JMJ et lancent le CJS Européen

comshalom

DSC_0386La Communauté Shalom de Civita Castellana, en Italie, a réalisé une rencontre avec les jeunes pour parler des prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse, qui seront réalisées à Cracovie, en Pologne, en 2016. La rencontre a eu lieu dans le Café Shalom, et a profité de la participation du missionnaire de la Communauté et responsable pour la session jeune du Conseil Pontifical pour les Laïcs, le père João Chagas. Il a partagé son expérience des JMJ, et a parlé des préparatifs à Cracovie. Il a aussi répondu à quelques questions des jeunes.
Le Congrès de Jeunes Shalom a également été lancé à cette occasion – édition Europe – , qui aura lieu en France, en novembre de cette année. L’événement fait parti du parcours de préparation pour les JMJ proposé par la Communauté. Cette année, il parlera du même thème que le message du pape François aux jeunes : « Bienheureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu » (Mt 5,8)

Selon le père João, les JMJ sont une opportunité de construire et fortifier les amitiés vraies, de connaître ses propres limites et de vivre une grande aventure. Cracovie est le meilleur lieu pour les prochaines JMJ selon lui, car ce seront les premières JMJ après que Jean-Paul II soit devenu saint et c’est exactement sa ville, en plus que 2016 soit l’année du Jubilée de la Miséricorde, institué par le Pape François.

civita padre joaoPourquoi aller aux JMJ ?

« Avant tout, le Seigneur appelle les jeunes à travers le Pape. Aujourd’hui le Pape François convoque les jeunes du monde entier à vivre dans le cas de Cracovie, ce grand Jubilée de la miséricorde dans la ville natale de Saint Jean-Paul II et de Sainte Faustine, grands apôtres de la Divine Miséricorde. Et étant un pèlerinage intercontinental, les JMJ sont l’occasion d’entrer dans ce grand mouvement qui a relancé dans le monde la pastorale jeune », répondit-il.
Les préparatifs suivent leur cours et on sait déjà les lieux où seront réalisés les événements de la semaine et du week-end. « Champ de la miséricorde », un grand terrain, localisé aux limites de la ville de Cracovie, c’est le nom de l’espace où auront lieu la vigile et la messe du dimanche.

Une foule immense aux JMJ

En racontant un fait marquant des JMJ auxquelles il a été présent, il dit qu’à Copacabana il se rappela du passage du livre de l’Apocalypse qui raconte la foule immense, composée de personnes de toutes les nations, races et langues, devant l’Agneau, proclamant à haute voix des louanges au Seigneur, qui est le salut. « Pour moi, je n’avais jamais vu une image si proche de ce qui sera l’image de la gloire au Ciel, quand tu es confronté à des milliers, peut être des millions de jeunes qui ensemble louent et adorent Dieu », raconta-t-il.
Au final, Valentina Paolelli, une jeune qui suit le parcours vocationnel de la Communauté, a témoigné des cinq JMJ auxquelles elle a participé. « Je ne supporte pas de rester sans prendre de bain, de ne pouvoir dormir, de dormir à l’air libre…vraiment les JMJ nous éprouvent, mais c’est une expérience forte, durant laquelle on peut voir qu’un monde différent est possible. Pendant une semaine, tu vois le monde de la façon dont tu voudrais qu’il soit. Malheureusement, une semaine chaque 2 ou 3 ans c’est peu. Cependant, cela nous donne l’espérance et la force de retourner dans nos pays. La nous étions 1 ou 2 millions, et nous visualisions bien ce que nous pouvions faire, et ici nous sommes seulement moi, mon ami ou mon groupe de prière mais nous pouvons aussi faire la différence ». Les jeunes présents participeront encore à une vigile d’intercession pour les JMJ et pour les jeunes du monde entier.
Samia Maria
Traduit du portugais par Marie Teilhet


Commentaires

Attention : nous souhaitons vous rappeler qu’intellectuellement et moralement, vous êtes le seul responsable des textes que vous écrivez, et qu'ils ne représentent pas l'opinion de la Communauté Shalom. Les commentaires vulgaires, agressifs, outranciers, blasphématoires, sacrilèges ; ceux contenant des insultes, des dénigrements, des propos pornographiques, sont interdits. Les éditeurs se réservent le droit de supprimer sans préavis les commenaites qui ne respectent pas ces règles ou sont hors sujet.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.