Shalom

Les membres de la Communauté Catholique Shalom du monde entier utilisent leur créativité pour se rencontrer et prier en ligne

Les réunions de prière en ligne renforcent la présence d’espoir dans chaque foyer

comshalom

La routine de l’Église dans de nombreux pays a changé à cause de l’épidémie de coronavirus. Les messes, les réunions pastorales, les ministères et les groupes de prière ont été annulés pour éviter les rassemblements. Pour aider les fidèles à vivre la période de quarantaine, les communautés, les prêtres et même les laïcs ont commencé à utiliser Internet avec la mission d’évangélisation et de maintenir la vie fraternelle entre tous ses membres. Les membres de la Communauté Catholique Shalom ont rejoint ce mouvement et déjà cette semaine, le défi de l’isolement a commencé à être relevé par des appels vidéo et par des diffusions de certains événements en ligne.

Créativité pour maintenir la fraternité

Les réunions de prière en ligne renforcent la présence d’espoir dans chaque foyer, dans le cas de la jeune Letícia Gabriele, qui vit à Fortaleza, Ceará. « En ce temps où nous vivons tant de choses difficiles, participer à l’apostolat même si en vidéo et prier ensemble même si à travers des réseaux sociaux, a apporté l’espoir, la foi, que tout ira vraiment bien et le donner à Dieu, Il accomplit.” Elle a rencontré d’autres membres de son apostolat le mercredi 18 mars dernier.

« C’est incroyable d’avoir l’opportunité d’être en communion même si vous êtes loin l’un de l’autre! Je crois que ce Carême que nous vivons est exactement ce que Jésus a vécu dans le désert pendant 40 jours. Une période de solitude, de difficultés et de souffrance, mais nous avons été reconnaissants d’avoir la possibilité d’être ensemble via Internet et de traverser le désert en communauté pour vivre la nouvelle vie qui s’annonce. Nous avons prié le chapelet tous les jours ensemble et cela m’a apporté beaucoup de paix et l’espoir que des jours meilleurs viendront et que Dieu a pris soin de nous et du monde entier. La prière quotidienne nous ramène à nous-mêmes afin que nous puissions trouver Dieu. Dieu entend le cri de son peuple et c’est merveilleux de pouvoir crier et remercier grâce à Lui même si loin l’un de l’autre », nous raconte Aline, une jeune du groupe de prière de la mission de Rome.

Le jeune Pedro Ítalo a également vécu cette expérience. « C’était étrange au début, mais au fur et à mesure, patiemment, tout s’est mis en place et a fonctionné, la façon de prier, d’interagir avec le prédicateur, prouve à quel point la technologie est bonne pour des fins comme celle-ci, combien, surtout, Dieu ne nous abandonne pas! Cela a été une expérience vraiment cool ».

 

Traduction: Evilasio Lucena 


Commentaires

Attention : nous souhaitons vous rappeler qu’intellectuellement et moralement, vous êtes le seul responsable des textes que vous écrivez, et qu'ils ne représentent pas l'opinion de la Communauté Shalom. Les commentaires vulgaires, agressifs, outranciers, blasphématoires, sacrilèges ; ceux contenant des insultes, des dénigrements, des propos pornographiques, sont interdits. Les éditeurs se réservent le droit de supprimer sans préavis les commenaites qui ne respectent pas ces règles ou sont hors sujet.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *