Actualité

L’Espace Éducatif de la Paix, la nouvelle action d’évangélisation organisée par la Promotion Humaine Shalom

Jeovana Freitas, responsable de la Promotion Humaine de la Communauté Catholique Shalom, explique le projet et encourage l’engagement des volontaires.

comshalom

L’Espace Éducatif de la Paix a pour mission d’être un lieu pour éduquer des enfants et des jeunes à des endroits où les taux de violence et de vulnérabilité sont élevés en conséquence de la pauvreté. Ainsi, il peut collaborer à la transformation personnelle, à travers un processus formatif intégral, en développant la dimension humaine, sociale, culturelle et spirituelle, afin d’être un moyen de promotion d’une culture de la Paix. 

Dans cet espace interactif, on transmettra des valeurs aux jeunes afin de promouvoir une culture de paix, de formation humaine et éducationnelle, en plus de motiver les relations familiales et sociales. 

L’un de ces espaces sera bientôt ouvert à Chaves, sur l’île de Marajó, dans l’état de Pará, au Brésil ; un autre est en construction à Fortaleza, état de Ceará.

Dans le respect de toutes les directives de cette période de pandémie, le projet commence, de manière encore limitée, au mois d’octobre. La première grande action sera l’inauguration de la bibliothèque, à Chaves. 

Une œuvre physique et spirituelle

L’architecte du projet, Lívia Rios, affirme que l’Espace Éducatif de la Paix est déjà un espace sacré, « le fruit des efforts de nombreuses mains, de catholiques du monde entier ». C’est un peuple rassemblé pour construir un espace sacré qui va transformer la vie des personnes qui y seront assistées. »

La construction n’est pas encore terminée, mais elle profite déjà à la population de Marajó, et bientôt, la population de Fortaleza sera également concernée. De cette manière, l’espoir lui-même devient une partie concrète du projet, qui est déjà réel et peut être vu et touché.

Le but de l’Espace de la Paix

L’idée de l’Espace de la Paix est d’assister des enfants et des adolescents qui sont déjà inscrits à l’école, pour aider dans la formation intégrale éducationnelle, qui sera complémentaire dans la formation et dans le développement personnel, pour permettre aux jeunes de développer des valeurs et de socialiser. Selon Jeovana Freitas, assesseur de Promotion Humaine, l’Espace aura toujours une orientation sociale et d’espoir.

« C’est vraiment un rêve qui se réalise. La communauté Shalom est présente à Chaves depuis 25 ans. C’était déjà un désir de notre fondateur, de développer un travail très concret pour favoriser une transformation chez les personnes, générant une perspective de vie. J’éprouve une grande joie de pouvoir toucher ce rêve qui prend forme », dit-elle. 

À travers des activités d’assistance et de spiritualité, ils assureront le développement intégral de leur public. De cette manière, les enfants, les adolescents et les jeunes seront formés pour être des instruments de réconciliation en vivant la culture de la paix à travers les valeurs chrétiennes à la lumière du charisme Shalom.

Méthodologie pédagogique

On réalisera des activités pédagogiques à l’aide d’une équipe multidisciplinaire composée par des enseignants, des volontaires et des missionnaires. L’offre de cours comprend l’initiation à des langues étrangères, le soutien scolaire, l’enseignement à travers des paraboles e des histoires de dépassement de soi, des témoignages, des dynamiques de groupe, des moments de partage, le développement créatif et littéraire.

Pour les adolescents et les jeunes adultes, il y aura encore des cours d’informatique et de préparation à l’examen national brésilien, ainsi que des cours de robotique, d’esthétique, de technique agricole et de pêche, des activités de formation professionnelle, et des ateliers d’artisanat, couture et culinaire. Il y aura également des activités culturelles, spirituelles, de formation humaine, ainsi que des activités avec les familles et du travail volontaire.

Les volontaire : partie prenante de l’Espace de la Paix

Nous espérons obtenir des volontaires de tout le Brésil qui s’intéressent à l’éducation et au travail missionnaire et d’évangélisation. Après tout, pour donner de la force au projet, il faut beaucoup de volontaires.

« Le travail volontaire non seulement fera partie, mais sera le visage même de l’Espace de la Paix. » Et continue : « Nous espérons et comptons sur des volontaires qui puissent rendre possible ce rêve, afin que cet espoir rejoigne sa cible. »

La prévision est qu’en 2023 l’Espace de la Paix puisse atteindre 100% des fonctions prévues pour le projet.

  • Si vous souhaiter faire partie de ce projet en tant que volontaire, contactez :

       volunteering@comshalom.org

 


Commentaires

Attention : nous souhaitons vous rappeler qu’intellectuellement et moralement, vous êtes le seul responsable des textes que vous écrivez, et qu'ils ne représentent pas l'opinion de la Communauté Shalom. Les commentaires vulgaires, agressifs, outranciers, blasphématoires, sacrilèges ; ceux contenant des insultes, des dénigrements, des propos pornographiques, sont interdits. Les éditeurs se réservent le droit de supprimer sans préavis les commenaites qui ne respectent pas ces règles ou sont hors sujet.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.