Communauté

Mon plus beau cadeau c’est ma prière

comshalom

NOMES maes-01Dans la culture chrétienne, on apprend aux enfants, dès leur plus jeune âge, comme un précepte divin, l’amour et le respect de leur mère, ainsi que de leur père.

Le Catéchisme de l’Eglise Catholique précise au numéro 2215 : «  Le respect pour les parents (piété filiale) est fait de reconnaissance à l’égard de ceux qui, par le don de la vie, leur amour et leur travail, ont mis leurs enfants au monde et leur ont permis de grandir en taille, en sagesse et en grâce. »

Lorsque qu’il parle de « reconnaissance », l’article fait référence à quelque chose qui doit être fait avant tout par les parents, pour que ainsi, il puisse exister une réponse des enfants : le don de la vie, l’amour, le travail. Il est vrai que de nombreuses personnes n’ont pas reçu de la part de leur mère un amour particulier pour que se développe un sentiment naturel en réponse. Malgré cela, on ne peut nier le premier point auquel fait référence le  Catéchisme : « le don de la vie », le simple fait que quelqu’un soit né d’une mère, engendre le respect.

Cela est inscrit dans le Catéchisme, mais il n’y a pas que les catholiques qui peuvent le prendre comme un bon conseil. De la même manière, cette maxime de la Sagesse n’est pas adressée qu’aux chrétiens « celui qui glorifie sa mère est comme celui qui amasse un trésor » (Livre de Ben Sirac le Sage – Chapitre 3, verset 4)

C’est justement parce qu’il vient de la Sagesse que ce conseil est compris par toutes les hommes : s’aimer les uns les autres. L’amour rend le monde meilleur ; le cœur du christianisme est l’Amour fait homme : Jésus Christ, par qui l’amour se traduit en miséricorde et pardon, deux ingrédients pour vivre une vie heureuse.

La Fête des Mères, peut-être simplement vécue comme un moment qui se répète mais ne doit pas être limité dans l’histoire d’une famille, quand chaque année l’on célèbre l’amour. Amour concret, qui se traduit en aide aux temps de la vieillesse, aux temps de maladie, de solitude… Ce peut être aussi un temps nouveau pour créer de nouveaux liens qui uniront la mère à ses enfants. « Je décide à partir d’aujourd’hui de t’aimer » dira celui qui commencera le premier.

Et si nous vivions cette nouvelle expérience cette année ? Nous de la Communauté Catholique Shalom, nous invitons tous les enfants à venir à la Messe avec leur mère ce Dimanche et à prier pour elle. Ils pourront alors lui dire : « Je te suis si reconnaissant de m’avoir donné la vie, alors aujourd’hui je souhaite prier pour toi ! ». La prière est le chemin du pardon qui engendre la joie. Et c’est l’amour qui inspirera les autres gestes.

 

Jean Vingt

Communauté Catholique Shalom

retrouver le prénom de votre maman sur notre page facebook.com/communautecatholiqueshalom

et également dans l’album ci dessous :


Commentaires

Attention : nous souhaitons vous rappeler qu’intellectuellement et moralement, vous êtes le seul responsable des textes que vous écrivez, et qu'ils ne représentent pas l'opinion de la Communauté Shalom. Les commentaires vulgaires, agressifs, outranciers, blasphématoires, sacrilèges ; ceux contenant des insultes, des dénigrements, des propos pornographiques, sont interdits. Les éditeurs se réservent le droit de supprimer sans préavis les commenaites qui ne respectent pas ces règles ou sont hors sujet.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *