Actualité

Pape François, sa prière pour le jubilé de la miséricorde

Le Pape rend public sa prière pour le jubilé de la miséricorde

A l’occasion du Jubilé de la Miséricorde dont le programme provisoire, le logo et la devise ont été présentés ce mardi au public, le Pape a écrit une prière spéciale. Toutes les informations sont disponibles sur le site internet du jubilé : http://www.im.va/content/gdm/fr.html

misericorde logo

Seigneur Jésus-Christ,

toi qui nous a appris à être miséricordieux comme le Père céleste,

et nous a dit que te voir, c’est Le voir.

Montre-nous ton visage, et nous serons sauvés.

Ton regard rempli d’amour a libéré Zachée et Matthieu de l’esclavage de l’argent,

la femme adultère et Madeleine de la quête du bonheur à travers les seules créatures ;

tu as fais pleurer Pierre après son reniement,

et promis le paradis au larron repenti.

Fais que chacun de nous écoute cette parole dite à la Samaritaine comme s’adressant à nous :

Si tu savais le don de Dieu !

 

Tu es le visage visible du Père invisible,

du Dieu qui manifesta sa toute-puissance par le pardon et la miséricorde :

fais que l’Eglise soit, dans le monde, ton visage visible, toi son Seigneur ressuscité dans la gloire.

Tu as voulu que tes serviteurs soient eux aussi habillés de faiblesse

pour ressentir une vraie compassion à l’égard de ceux qui sont dans l’ignorance et l’erreur :

fais que quiconque s’adresse à l’un d’eux se sente attendu, aimé, et pardonné par Dieu.

 

Envoie ton Esprit et consacre-nous tous de son onction

pour que le Jubilé de la Miséricorde soit une année de grâce du Seigneur,

et qu’avec un enthousiasme renouvelé,  ton Eglise annonce aux pauvres la bonne nouvelle

aux prisonniers et aux opprimés la liberté,

et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue.

 

Nous te le demandons par Marie, Mère de la Miséricorde,

à toi qui vis et règnes avec le Père et le Saint Esprit, pour les siècles des siècles.

Amen.

Présentation du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde

Cité du Vatican, 5 mai 2015 (VIS). Ce matin près la Salle de Presse, le Président du Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation, accompagné du Secrétaire du dicastère Mgr.Graham Bell, a présenté le Jubilé extraordinaire de la Miséricorde (8 décembre 2015 – 20 novembre 2016).

Dans l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium, a expliqué Mgr.Salvatore Fisichella, véritable programme de son pontificat, le Pape François fournit une expression qui permet de saisir le sens du jubilé proclamé le 11 avril dernier: « L’Eglise a un grand désir d’offrir la miséricorde, fruit de l’expérimentation de l’infinie miséricorde du Père et de sa force de diffusion. Et c’est à partir de ce souhait qu’il faut relire la bulle d’indiction Misericordiae Vultus dans laquelle le Pape trace les finalités de l’Année Sainte. La solennité de l’Immaculée Conception marquera l’ouverture de la Porte Sainte de la Basilique vaticane, et celle du Christ-Roi sa clôture. Le Jubilé de la Miséricorde n’est pas et ne veut pas être le Grand Jubilé de l’An 2000… Chaque Année Sainte a ses spécificités. Le Pape souhaite que ce jubilé se déroule à Rome comme dans les Eglises locales, ce qui demande de p porte attention à la vie de toute Eglise, ainsi qu’aux exigences locales, afin que les initiatives ne se superposent mais soient complémentaires. Pour la première de l’histoire des jubilés, il y aura la possibilité d’ouvrir une Porte de la Miséricorde dans chaque diocèse, dans la cathédrale, dans une autre église importante ou dans un sanctuaire fréquenté par les pèlerins ».

« La bulle d’indiction caractérise le jubilé par l’appel à la miséricorde, ce qui brise les schémas traditionnels: L’histoire des jubilés est caractérisée par l’échéance de 50 ans et de 25 ans. Si les deux jubilés extraordinaires précédents ont respecté cette échéance, celui de 2015-2016 sera thématique, insistant sur le contenu central de la foi. Il se propose de ramener l’Eglise à sa mission prioritaire, celle d’être le signe et le témoignage de la miséricorde en tous les aspects de sa vie pastorale. Je pense, aussi, à l’appel que le Pape a lancé au judaïsme et à l’islam dans le but de retrouver, sur le thème de la miséricorde, la voie du dialogue et du dépassement de nos divergences… Le Mercredi des Cendres le Pape a donné mandat aux Missionnaires de la Miséricorde d’être des prêtres patients, aptes à comprendre les limites des hommes, mais prêts à exprimer le souffle du Bon Pasteur, aussi bien dans leur prédication que dans la confession »…

Le logo et la devise de l’Année Sainte représentent une somme théologique de la miséricorde. Tirée de Luc, cette devise propose de vivre la miséricorde à l’exemple du Père, qui demande de ne juger ni condamner, mais de pardonner. d’offrir amour et pardon sans mesure .Le logo, œuvre du P.Rupnick, exprime l’amour du Christ qui chargé sur ses épaules l’homme égaré. Le dessin tend à faire comprendre que le Bon Pasteur touche en profondeur la chair de l’homme et qu’il le fait avec un tel amour qu’il lui change la vie. Il y a également un détail qui ne peut pas échapper à l’attention: Avec une miséricorde infinie, le Bon Pasteur charge sur lui l’humanité… Le Christ voit par les yeux d’Adam et celui-ci par les yeux du Christ. Chaque homme découvre ainsi dans le Christ, nouvel Adam, son humanité et le futur qui l’attend. Cette scène se situe à l’intérieur d’une mandorle, elle aussi un symbole cher à l’iconographie ancienne appelant la présence de deux natures, la divine et l’humaine, dans le Christ… Ce logo est protégé légalement pour éviter tout emploi incorrect et pour en sauvegarder la propriété. Tout utilisation devra être approuvée par ce Conseil pontifical, et tout abus forcément poursuivi.

Le calendrier des célébrations a une triple perspective. Pour ce qui est des événements de grande affluence, nous destinerons le premier à tous ceux qui travaillent dans le pèlerinage (du 19 au 21 janvier 2016). Il s’agira de souligner que l’Année Sainte est un pèlerinage, qui doit être vécu comme tel. Nous demanderons aux pèlerins de marcher afin de se préparer à franchir la Porte Sainte, dans un esprit de foi et de dévotion. Il est capital de préparer ceux qui travaillent dans ce domaine pour aller au-delà de l’état d’esprit du tourisme… Etant important de réunir les croyants qui vivent de façon spéciale la miséricorde, le 3 avril 2016 il y aura une célébration pour le monde et la spiritualité de la miséricorde (mouvements, associations, instituts religieux). Le monde du bénévolat sera convoqué le 4 septembre suivant. En tant que signes concrets des différentes expressions de la miséricorde, ces fidèles méritent une célébration particulière. Le monde de la spiritualité mariale aura sa journée le 9 octobre 2016… D’autres événements seront consacrés spécialement aux jeunes qui, après le Carême, seront appelés à professer la foi. Nous leur avons réservé le 24 avril 2016, car la GMG de Cracovie (26 – 31 juillet) est déjà consacrée à la jeunesse… Un autre événement sera réservé au diacres qui, par vocation et par ministère, sont appelés à présider la charité dans la vie de la communauté chrétienne (29 mai 2016). A l’occasion du 160 anniversaire de l’institution de la fête du Sacré-Cœur, on aura le 3 juin 2015 la célébration du jubilé des prêtres. Le 25 septembre 2016 suivra celui des catéchistes qui, par leur engagement à transmettre la foi, soutiennent la vie des communautés chrétiennes, spécialement dans les paroisses. Le 12 juin 2016 sera pour tous les malades, les handicapés et pour tous les agents de santé. Le 6 novembre, suivra le jubilé des détenus, strictement célébré dans les prisons, mais peut-être aussi par le Pape à Saint Pierre.

Le Pape François se rendra dans des « périphéries » existentielles pour témoigner son attention et sa proximité aux pauvres, aux souffrants, aux marginalisés et à tous les nécessiteux d’un signe de tendresse.. Tous ces moments symboliques demanderont aux évêques et aux prêtres d’accomplir dans les diocèses le même signe en communion, afin que à tout le monde puisse arriver un signe concret de la miséricorde et de la proximité de l’Eglise. En tant que signe concret de la charité du Pape, en mémoire de ce jubilé, on fera un geste en faveur que qui a besoin d’aide… Une troisième perspective est consacrée à tous les pèlerins qui se rendront à Rome seuls et sans une organisation de soutien. Pour eux, on localisera quelques églises du centre ville, où ils seront accueillis et pourrons vivre des moments de prière les préparant à franchir la Porte Sainte… De toute façon, tous les pèlerins se rendant à Rome auront un parcours privilégié pour franchir la Porte Sainte. Cela se rend nécessaire afin que cet événement soit vécu dans un esprit religieux, en sécurité et à l’abri de toute pratique illicite qui, au quotidien, mettent en danger des millions de personnes dans les lieux sacrés de la chrétienté. Le site internet officiel du Jubilé est: www.iubilaeunmisericordiae.va accessible aussi à l’adresse: www.im.va. Ce site est disponible en italien, anglais, espagnol, portugais, français, allemande et polonais. On peut y trouver les informations officielles au sujet du calendrier des événements publics les plus importants, les renseignements pour la participation aux cérémonies présidées le Saint-Père et toutes les autres communications officielles concernant le Jubilé. Les diocèses pourront ainsi recevoir des informations et des indications pastorales, s’inscrire pour communiquer leur pèlerinage et les initiatives du diocèse. Au site web sont reliés plusieurs social network: Facebook, Twitter, Instagram, Google, Plus et Flickr, par lesquels on connaîtra les initiatives du Pape et suivre en temps réel les événements les plus importants. Nous réfléchissons à une app afin d’améliorer l’information. Avec la miséricorde, a conclu Mgr,Fisichella, le Pape a engagé l’Eglise dans le chemin jubilaire, qui sera un moment de véritable grâce pour tous les chrétiens ainsi qu’un nouveau départ pour la nouvelle évangélisation et la conversion spirituelle… Au long de cette année jubilaire, l’Eglise doit se faire l’écho de la Parole de Dieu qui résonne…tel un geste de pardon, de soutien, d’aide, d’amour. Qu’elle ne se lasse jamais d’offrir la miséricorde et soit toujours patiente pour réconforter et pardonner. Que l’Eglise soit la voix de tout homme et toute femme et répète sans cesse avec confiance: Rappelle-toi Seigneur de ta miséricorde et de ton amour ».

(Tratto dall’archivio della Radio Vaticana)


Commentaires

Attention : nous souhaitons vous rappeler qu’intellectuellement et moralement, vous êtes le seul responsable des textes que vous écrivez, et qu'ils ne représentent pas l'opinion de la Communauté Shalom. Les commentaires vulgaires, agressifs, outranciers, blasphématoires, sacrilèges ; ceux contenant des insultes, des dénigrements, des propos pornographiques, sont interdits. Les éditeurs se réservent le droit de supprimer sans préavis les commenaites qui ne respectent pas ces règles ou sont hors sujet.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *