Formation

Sainte Marie, Mère de Dieu

La solennité de la « Sainte Marie, Mère de Dieu » est la première fête mariale qui a apparu dans l’Église Occidentale.

comshalom

La solennité de la « Sainte Marie, Mère de Dieu » est la première fête mariale qui a apparu dans l’Église Occidentale. Cette célébration a été initié à Rome pendant le siècle VI, probablement avec la consécration, au 1er janvier, de l’église Santa Maria Antiqua au Forum Romanum, l’une des premières églises mariales de Rome.

L’antiquité de la célébration mariale est constaté dans les peintures par les inscriptions « Theotókos », pour « Marie, Mère de Dieu », qui ont été trouvées dans les Catacombes ou les antiques souterrains creusée sous la ville de Rome, où se rencontraient les premiers Chrétiens pour célébrer la Messe durant les temps des persécutions.

« La solennité de la « Sainte Marie, Mère de Dieu » est la première fête mariale qui a apparu dans l’Église Occidentale. »

Plus tard, le rite romain célébrait le 1er janvier l’octave de Noël, commémorant la circoncision de l’Enfant Jésus. Après la disparition de cette ancienne fête, le Pape Pie XI, en 1931, à l’occasion du XV centenaire du concile d’Éphèse (431), institua la fête mariale au 11 octobre, en mémoire de ce concile, où la Sainte Marie était proclamée solennellement vraie Mère du Christ vrai Fils de Dieu; mais dans la dernière réforme du calendrier, après le concile Vatican II, elle a été transféré au 1er janvier, avec une liturgie de catégorie maxime, de solennité et pour titre de Sainte Marie, Mère de Dieu.

 

Le Concile d’Éphèse

En l’an 431, l’hérétique Nestorio estimait que Marie n’était pas la Mère de Dieu, en affirmant :

« Dieu a-t-il une mère ? Parce qu’ainsi nous ne condamnons pas la mythologie grecque, qui attribue une mère aux dieux. ». Avant cela, il eût une rencontre entre les 200 évêques du monde à Éphèse, ville où la Sainte Vierge passa ses dernières années. Illuminés par l’Esprit Saint, ils déclarent : « Oui, la Vierge Marie est Mère de Dieu parce que son Fils, Christ, est Dieu. ». Et accompagnés par une foule innombrable et des torches allumées, ils firent une grande procession en chantant : « Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen. »

De la même façon, Saint Cyrille d’Alexandrie bondissait en attestant : « Lorsqu’il sera demandé : la Vierge est-elle mère de Dieu ? À cela nous répondrons : le Verbe Vivant, substance, a été engendré par la même substance du Dieu Père, qui existe depuis toute éternité. Mais en temps voulu, Il s’est fait chair, c’est ainsi que nous pouvons affirmer qu’Il est né d’une femme. »


La Mère de l’Enfant Jésus

« Je suis la servante du Seigneur; qu’il me soit fait selon ta parole. »

Grâce à ce « Fiat » que la Sainte Marie fît avec fermeté et passion au Plan de Dieu et son abandon généreux, Dieu Lui-même a pu s’incarner pour nous amener la Réconciliation, qui nous libère des blessures du péché.
La demoiselle de Nazareth, comblée de grâce, en assumant en son sein l’Enfant Jésus, deuxième personne de la Trinité, est devenue Mère de Dieu, en sacrifiant tout pour son Fils. Nous pouvons le contempler car tout en elle montre son Fils Jésus. C’est pour cela, que Marie est modèle pour tout chrétien qui cherche, jour après jour, à atteindre la Sainteté. Par notre Sainte Mère, nous avons trouvé le guide sûr qui nous introduit dans la vie de Jésus, en nous aidant à nous transfigurer en Lui et pouvoir dire comme l’Apôtre : « Ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi. »


Commentaires

Attention : nous souhaitons vous rappeler qu’intellectuellement et moralement, vous êtes le seul responsable des textes que vous écrivez, et qu'ils ne représentent pas l'opinion de la Communauté Shalom. Les commentaires vulgaires, agressifs, outranciers, blasphématoires, sacrilèges ; ceux contenant des insultes, des dénigrements, des propos pornographiques, sont interdits. Les éditeurs se réservent le droit de supprimer sans préavis les commenaites qui ne respectent pas ces règles ou sont hors sujet.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *