Formation

Lire et vivre la Parole de Dieu

Celui qui a comme boussole la Bible, refuge et lumière, ne se perd jamais, ne sombre jamais dans la mer des malheurs et ne marche jamais dans ténèbres du péché, au contraire : marche éclairé pour habiter et contempler le visage de la Lumière Éternelle.

comshalom

“…Quant à toi, sois un modèle pour les fidèles en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté. En attendant mon arrivée, consacrez-vous à la lecture » (1 Tm 4.12.13).

Lire et vivre la Sainte Bible est être guidé par l’Esprit Saint. La vraie vie chrétienne est guidée par la lecture de la Parole de Dieu, par la prière et par la Communion Ecclésiale. L’amour pour Dieu apporte un amour profond à l’étude de sa Parole. Cet amour conduit les chrétiens à annoncer la Bonne Nouvelle au prochain avec l’exemple des merveilles de la grâce de Jésus-Christ.

 » En plus de l’étude et de la vraie connaissance des Écritures, nous avons besoin d’une vie droite et d’une âme pure, ainsi que des vertus selon le Christ ». Saint Athanase (295-373) Évêque et Docteur de l’église.

C’est à partir du témoignage de la foi chrétienne que le non-chrétien sera amené à lire et à vivre la parole de Dieu. La Conduite évangélique est la parole vivante des Saintes Écritures dans la vie des fils et des filles du Père Éternel.

Saint Paul l’Apôtre exhorte : « soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même du Christ » (1 cor 11, 1). Saint Paul obéit à l’enseignement du Maître de Nazareth : « Vous sondez les Écritures, car vous pensez avoir en elles la vie éternelle ; mais ce sont eux qui me rendent témoignage » (Jeann 5,39).

La Sainte Bible est l’outil d’évangélisation le plus puissant qui existe sur la face de la terre.

Saint Jean l’Apôtre écrit : «Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom.» (Jean 20:31). L’église et tous les chrétiens doivent faire tous les investissements nécessaires pour diffuser les Écritures. « Car la foi vient de la prédication et la prédication vient de la parole du Christ » (Rm 10:17)

« Or tout ce qui a été écrit dans le passé est pour notre doctrine ce qui a été écrit, afin que, par la persévérance et la consolation que nous donnent les Écritures, nous ayons l’espérance » (Rm 15:4). Seules les Saintes Écritures révèlent l’histoire du Christ Rédempteur et l’amour de Dieu pour les pécheurs (Jean 3:16). 

La Sainte Bible est le livre par excellence du réconfort, de la confiance et de la bienheureuse espérance.

Être église et proclamer le Christ.

La Bible parle du Corps de Jésus de manière si réaliste qu’il est bouleversant. Imaginez un être humain en face de vous disant « mange ma chair et bois mon sang ». La déclaration de Jésus a peut-être choqué beaucoup de gens, mais cela n’a pas changé ses paroles. Par conséquent, la Sainte Communion est vraiment Jésus.

« Ma chair est vraiment un aliment et mon sang est vraiment une boisson ».  (Jean 6:55).

Et Jésus faisait également référence à Son E’glise de manière très réaliste. Quand Saul la persécutait, Jésus le fit tomber de cheval et lui demanda : « Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? (à 9.4). Avec cette référence, Jésus a précisé que l’Église est Son Corps, pas seulement son symbole. mais alors l’apôtre saint Paul écrit : « Il [Jésus] est le Chef de l’Église, qui est Son Corps ». (cl 1:18).

Puisque l’E’glise est le Corps même du Christ, nous devons avoir une attitude adéquate envers elle et chercher à recevoir quotidiennement Jésus dans la Communion. Nous devons dire comme Saul, maintenant converti et appelé Paul : « tout cela n’est qu’une ombre de ce qui doit venir. La réalité c’est le Christ» (col 2:17). Nous devons aimer l’E’glise et nous donner « pour elle » (ep 5, 25); soit comme religieux ou religieuses, soit comme laïcs, mariés ou célibataires.

Le centre de notre vie doit être le Corps du Christ : la Sainte Communion et la Sainte Écriture. Par conséquent, l' »Amen » que nous répondons aux mots « le Corps du Christ » – dans la Sainte Communion – doit transformer notre vie et nous conduire à transformer le monde.

 Le célèbre théologien anglais John Stott dit : « Je lis la Bible et prie tous les jours, je vais à l’église tous les dimanches et je ne manque jamais la célébration de l’Eucharistie ».

Rencontre avec l’existence humaine

 Le célèbre intellectuel carioca Artur da Távola (1936-2008) a écrit : « Sans la pensée, fils de l’éducation et de la culture, les peuples entrent dans la désintégration dans laquelle vit le Brésil aujourd’hui, divisé entre l’impunité, la violence et la superficialité. En cela, nous avons coulé ».

Le monde est ravagé par l’exploitation économique et religieuse, par le trafic de drogue, d’armes, d’êtres humains et autres crimes, par le terrorisme, par les menaces de guerre nucléaire, chimique, biologique et bactériologique, par la déviation éthique de certains scientifiques, par la dégradation de l’environnement, de la bêtise des médias, de la corruption politique, de l’industrie de la pornographie et de la culture de la mort.

Face à tout cela, où les déprimés, les malades, les emprisonnés, les abandonnés, les désabusés, les affligés et ceux qui ont perdu un être cher peuvent trouver réconfort, force et espoir pour supporter la douleur, la souffrance et le sens de leur vie? La réponse ne peut être que : « la Sainte Bible ». « si ta loi n’était pas mon plaisir, je serais déjà mort dans la misère. Ta parole est une lampe à mes pas et une lumière sur mon chemin ». (Ps 119 :92, 105).

La soif et la faim des vertus spirituelles qui existent dans l’être humain sont satisfaites et apaisées par la puissance des Saintes Écritures. C’est la Parole de Dieu qui comble radicalement le vide dans l’existence de l’âme humaine.

La vraie recherche de la spiritualité, le renforcement de la foi, la charité et la vie éternelle se trouvent dans la Parole de Dieu. Ceux qui ont la Bible comme boussole, Refuge et Lumière, ne se perdent jamais, ne sombrent jamais dans la mer de malheurs et ne marche-t-il jamais dans les ténèbres du péché, au contraire : il marche illuminé pour habiter et contempler le visage de la Lumière Éternelle.


Commentaires

Attention : nous souhaitons vous rappeler qu’intellectuellement et moralement, vous êtes le seul responsable des textes que vous écrivez, et qu'ils ne représentent pas l'opinion de la Communauté Shalom. Les commentaires vulgaires, agressifs, outranciers, blasphématoires, sacrilèges ; ceux contenant des insultes, des dénigrements, des propos pornographiques, sont interdits. Les éditeurs se réservent le droit de supprimer sans préavis les commenaites qui ne respectent pas ces règles ou sont hors sujet.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *