Shalom

Shalom à Alger inaugure une chapelle dédiée à Saint Joseph

Pour la Saint Joseph Travailleur, la Mission Shalom en Algérie a inauguré dans la cathédrale du Sacré-Cœur une chapelle qui lui est dédiée. Selon les organisateurs, ce projet était un rêve de Dieu favorisant l’évangélisation.

comshalom

La Communauté Shalom en Algérie a inauguré, au mois de mai, la chapelle de Saint-Joseph dans la cathédrale du Sacré-Cœur à Alger, avec la bénédiction de l’archevêque local, Monseigneur Paul Desfarges.

Selon le responsable local, le père Jean Fernandes Costa, ce fut une grande grâce pour la mission : « Dans sa providence, Dieu nous avait inspiré l’inauguration de cet espace dédié à saint Joseph dans la cathédrale dès la planification de cette année, alors que nous ne savions pas encore que cette année lui serait consacrée. » Dieu est toujours fidèle et providentiel. Ce nouveau temps de Shalom Alger révèle le vécu du Sacré dans la vocation Shalom en vue du peuple que le Seigneur leur a confié.

Depuis la Retraite de Service des Autorités de la Communauté Shalom en août dernier, les missionnaires se sont mis à l’écoute de la volonté de Dieu pour chaque mission dans ce nouveau temps établi dans la Communauté par Grâce Divine. Selon le père Jean, les frères de la mission d’Alger ont prié et formulé un plan pour consolider certaines réalités, notamment l’expérience du sacré.

« Comme nous sommes responsables de toute la dimension pastorale et liturgique de la cathédrale d’Alger, nous avons jugé bon d’exprimer notre amour et notre dévotion à saint Joseph par le biais d’un « espace sacré » à l’intérieur de la cathédrale. Nous avons planifié et préparé l’inauguration de ce nouvel espace en mars. Cependant, lorsque le pape a décrété en décembre que l’année 2021 serait consacrée à Saint Joseph, nous avons réalisé que le Seigneur voulait une chapelle. Cela étant, nous avions besoin de plus de temps pour la réalisation de ce projet. Ainsi, nous avons reporté l’inauguration au mois de mai de cette année, le jour de la Saint Joseph Travailleur. »    

La cathédrale d’Alger, dédiée au Sacré-Cœur, construite en forme de tente du désert, présente à ses extremités quatre « espaces » distincts de l’espace central (nef). À droite de l’autel, depuis la consécration de la cathédrale en 1962, se trouve la chapelle du Saint-Sacrement ; le côté gauche accueille une chapelle dédiée à Notre-Dame, où, depuis la béatification des 19 martyrs d’Algérie en 2018, l’icône et les reliques de ces bienheureux ont été placées.

La chapelle dédiée à Saint Joseph, comme fruit de ce temps nouveau, se trouve à gauche l’entrée (cercle orange dans l’image).

Il manque encore à la chapelle l’icône de St Joseph, qui sera écrite par une sœur de la Communauté, missionnaire en Tunisie. En raison de la fermeture des frontières, occasionée ar la pandémie, il n’a été possible d’obtenir qu’une impression de l’icône placée dans un cadre.  Le responsable local a déclaré : « Un détail intéressant qui met en évidence la providence de Dieu à travers Saint Joseph, c’est le fait que nous avons demandé un devis pour l’impression de l’icône auprès d’un imprimeur et pour l’assemblage du cadre auprès d’un artisan. Lorsqu’ils ont appris que les travaux seraient destinés à une chapelle de la cathédrale, ils nous ont tous deux fait don du matériel. Nous voyons que Saint Joseph lui-même est toujours très prévoyant dans chaque action et travail de ce projet. »

Depuis qu’elle a pris en charge cette cathédrale en 2018, la Communauté Shalom a toujours cherché à contribuer à travers le Charisme dans divers aspects, dont le zèle et la beauté de la liturgie, en plus de l’accueil.

Cette chapelle exprime l’amour et la dévotion à saint Joseph. C’est un nouvel « espace sacré » à l’intérieur de la cathédrale qui attirera plusieurs visiteurs pour connaître Jésus par l’intercession de Joseph.

Puisque Dieu ne cesse de surprendre par sa providence, malgré l’apport spirituel et liturgique, l’expérience de la providence divine se manifeste de la manière la plus diverse. Comme en Algérie le nombre de chrétiens est très faible (selon le recensement de 2019, environ 0,03% de la population est catholique) et qu’il la cathédrale ne compte pas un grand nombre de fidèles, pendant plusieurs années elle est restée sans restauration. Malgré tout, petit à petit il a été possible de restaurer les espaces existants et d’innover pour attirer le peuple algérien. Au début de cette année, par exemple, la crypte, où l’on célébre la messe quotidienne, a été entièrement restaurée.

« Elle était très sombre, et les gens avaient du mal à y prier. Aujourd’hui, beaucoup nous remercient d’avoir restauré la chapelle, parce qu’aujourd’hui elle est très priante », affirme le prêtre.

L’espace peut accueillir 50 personnes. Mais, si nécessaire, vu que les chaises de la nef centrale de la cathédrale sont mobiles, le nombre de places peut augmenter. L’accès à la chapelle est gratuit.


Commentaires

Attention : nous souhaitons vous rappeler qu’intellectuellement et moralement, vous êtes le seul responsable des textes que vous écrivez, et qu'ils ne représentent pas l'opinion de la Communauté Shalom. Les commentaires vulgaires, agressifs, outranciers, blasphématoires, sacrilèges ; ceux contenant des insultes, des dénigrements, des propos pornographiques, sont interdits. Les éditeurs se réservent le droit de supprimer sans préavis les commenaites qui ne respectent pas ces règles ou sont hors sujet.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *